Science-fiction pour astrologues

mardi 6 septembre 2011
par  administrateur
popularité : 14%

Les ordinateurs, par le biais des programmes spécialisés, ont contribué à raviver l’intérêt pour l’astrologie ; ils ont également permis aux astrologues d’atteindre une efficacité incomparable, notamment en matière de tables des maisons et d’éphémérides planétaires. Ces outils ont bien des mérites et nous n’avons pas épuisé les surprises qu’ils nous réservent.

Au-delà des avantages qu’offrent les nouvelles technologies, on pourrait débattre sur le danger qu’encourt l’homme de devenir soumis à la technique et dépendant d’outils qui, s’ils sont de plus en plus perfectionnés, font augmenter de manière proportionnelle les risques en cas de dysfonctionnement – éventualité rare mais d’autant plus dévastatrice : il n’y a qu’a penser au danger d’une centrale nucléaire en cas d’incident, ou à la probabilité de décès en cas d’accident d’avion.

Au niveau d’une activité plus restreinte et sensiblement moins dangereuse, telle que l’astrologie, les perspectives ne sont pas plus réjouissantes : imaginons que dans vingt ans (ça paraît loin !) survienne une panne générale de fonctionnement, ou un virus particulièrement vicieux, qui détruise tout ce qui est contenu dans les méandres de votre ordinateur... L’horreur ! Les quelques données qui auront survécu à la Panne Colossale, après laquelle votre PC sera définitivement KO, ne pourront jamais combler les dégâts causés aux machines par le grand Microbe Absolument Chaotique, qui aura gagné vos réseaux et complètement camé votre Mac.

Il est bon de ne pas oublier de telles perspectives quand on se lance dans une nouvelle aventure : ne sommes-nous pas les cobayes des générations futures quant à une saine utilisation des nouvelles technologies ? Il vaut donc mieux avancer avec prudence et ne pas oublier que, même si l’on dispose d’un ordinateur, ce sont avant tout les neurones qu’il faut faire fonctionner.

Le scénario catastrophe n’est pas encore d’actualité, mais la science-fiction informatisée propose d’autres thèmes attrayants, notamment celui des voyages intersidéraux.

Il y a quelques années les programmes astrologiques étaient rares mais ils sont maintenant de plus en plus nombreux, ce qui oblige les producteurs à diversifier l’offre. Il y a ainsi une panoplie de plus en plus large de possibilités : partant du calcul du thème et de ses variantes, passant par les méthodes prévisionnelles, l’on aboutit aux techniques de synastrie, sans oublier les « nouveautés » dans le genre Harmoniques ou Astro*Carto*Graphie.

Et les voyages intersidéraux dans tout ça ?
Les voilà : les astrologues vont avoir le privilège d’étudier de près la vie sur Mars, ou sur n’importe quelle autre planète ; il existe en effet un programme italien, non pas spatial mais astrologique, qualifié de unique en son genre (heureusement), qui permet « de visualiser le thème natal d’un individu comme si celui-ci était né sur l’une ou l’autre planète de notre système solaire », ce qui bien entendu va « ouvrir de nouvelles et infinies possibilités d’expérimentation en astrologie » ! Nous saurons enfin à quoi ressemblent les Martiens...

Si le premier être humain qui posera les pieds sur Mars n’a probablement pas encore vu le jour, les astrologues, eux, font une fois de plus figure de précurseurs puisqu’ils peuvent désormais se dire prêts à décoller ! ♦

Ester ATER

(Article paru dans Quintile n°24, 21/09/1994)

Tous droits réservés Michaël MANDL

Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation de l’auteur


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois