Philippe et Mathilde

vendredi 2 août 2013
par  administrateur
popularité : 7%

Voici la version publiée :

Et le texte original (plus complet) :

L’année 2013 est d’ores et déjà riche en rebondissements et en changements institutionnels : il suffit de songer à la renonciation du pape Benoît XVI, un événement inédit, à l’élection de son successeur, François, le premier pape de l’histoire d’origine sud-américaine, à quoi s’est ajoutée l’abdication de la reine Beatrix des Pays-Bas au profit de son fils, le prince Willem-Alexander. Et voilà que notre pays est également touché par un événement majeur : l’abdication du roi Albert II, annoncée le mercredi 3 juillet et qui sera effective le 21 juillet 2013. C’est naturellement son fils aîné, le prince Philippe, duc de Brabant, qui montera alors sur le trône de Belgique. Notre pays s’apprête donc à connaître son septième roi et, bien entendu, une nouvelle reine, son épouse, l’actuelle princesse Mathilde. Voyons donc de plus près ce que les astres disent à leur sujet...

Le futur roi : Philippe

Philippe Léopold Louis Marie de Belgique, prince héritier, est né le 15 avril 1960 à 9h40, au château du Belvédère. C’est donc un natif du Bélier, le Soleil se trouvant à la naissance dans ce signe, doublé d’un Ascendant Cancer. Cette combinaison, entre un signe appartenant à l’élément feu (le Bélier) et un autre appartenant à l’eau (le Cancer) indique d’emblée que nous avons affaire à une personnalité qui peut parfois éprouver des difficultés à s’affirmer, d’autant plus que l’Ascendant Cancer se traduit généralement par une nature très émotive et d’une grande sensibilité, souvent à fleur de peau, mais qui peut aussi être mal comprise par autrui. En effet, on pourrait s’attendre qu’il s’impose sans détours (le Bélier est un signe fonceur, qui va droit au but), alors que sa personnalité l’incite d’abord à capter les ambiances dans lesquelles il évolue, le Cancer étant un signe particulièrement réceptif.
C’est la raison pour laquelle on a pu souvent donner de Philippe l’image d’un prince trop effacé, alors qu’il sait certainement dans son for intérieur que, s’il est important d’agir, il est encore plus utile de le faire à bon escient. Il est toutefois vrai que pareil Ascendant indique de la réserve, une timidité assez évidente ou alors le besoin de se protéger (sous sa carapace), ce qui a certainement été le cas pendant son enfance et même jusqu’à l’âge mûr. Il ne faut toutefois pas oublier que, comme on le dit souvent, c’est la fonction qui fait l’homme et, en l’occurrence, la fonction à laquelle Philippe va accéder est évidemment royale ; or, le Soleil est justement (entre autres) l’emblème de la royauté ! Avec cette « valorisation personnelle et sociale, comme un nouveau statut qui devrait se profiler très concrètement à partir de 2013 » (extrait du Soir Magazine du 2 janvier dernier, prévisions pour l’année 2013), on peut donc s’attendre à ce qu’il prenne une nouvelle stature, beaucoup plus conforme à la symbolique du Bélier : un homme d’action, franc et direct, qui ne manquera pas de s’affirmer et de s’exprimer quand il le jugera nécessaire, quitte – il est vrai – à enfoncer parfois des portes ouvertes... Ce qui ne l’empêchera pas de manifester une grande prudence et beaucoup de retenue, Ascendant Cancer oblige. Cela vaut d’autant plus si on considère la position de Mars, la planète qui régit le signe du Bélier et qui se trouve elle-même dans un signe d’eau : en culmination dans les Poissons. Autrement dit : dans sa fonction royale, Philippe sera amené à « fourbir ses armes », à agir avec beaucoup d’entregent et de souplesse, mais il devra aussi parfois se défendre contre des attaques sournoises, se méfier des détournements et autres distorsions que certains tenteront de faire par rapport à ses initiatives, dont certaines pourraient être l’objet de manipulations. En ce sens, les ennemis de la monarchie risquent de guetter le moindre faux pas et même de faire preuve de beaucoup de mauvaise foi à son encontre... Heureusement, ladite position de Mars est relayée par des aspects favorables, dont l’un avec Neptune, ce qui devrait lui valoir du succès dans ses entreprises, notamment grâce à la possibilité de dissiper rapidement tout possible malentendu, mais aussi en raison d’une appréciation populaire qui devrait prendre beaucoup d’ampleur au fil de son règne. Outre l’aspect harmonieux de Neptune, en effet, on constate que la position de la Lune prête à l’optimisme, la Lune qui représente notamment le peuple, mais aussi l’épouse ! L’astre nocturne est d’autant plus important dans ce thème astral qu’il gouverne le signe Ascendant et qu’il se trouve lui-même dans un signe de feu : le Sagittaire.
Notons à ce propos que, en raison de l’emplacement des deux luminaires (le Soleil en Bélier et la Lune en Sagittaire), Philippe peut vraiment être considéré comme le digne héritier de la dynastie belge puisque Léopold Ier (né le 16 décembre 1790) était natif du Sagittaire avec la Lune en Bélier (l’inverse de Philippe !) et que ses deux successeurs, Léopold II (né le 9 avril 1835) et Albert Ier (né le 8 avril 1875), étaient tous deux natifs du Bélier. Faut-il ajouter, concernant ces deux monarques, qu’ils avaient respectivement Mars en Cancer et Mars en Sagittaire, ce qui renvoie également aux positions saillantes (Ascendant et Lune) de Philippe ? Comme quoi, le hasard n’a pas vraiment sa place dans la perspective astrologique et ce que l’on nomme « hérédité astrale » est une réalité qui se perpétue de génération en génération au sein d’une même famille. Cela vaut d’autant plus si l’on considère que le roi Léopold II (né le 3 novembre 1901), le grand-père de Philippe, natif du Scorpion, était Ascendant Bélier et qu’il avait lui-même Mars en Sagittaire. Seul le roi Baudouin (né le 7 septembre 1930), natif de la Vierge avec un Ascendant Capricorne et une Lune en Poissons, fait exception à cette véritable succession de configurations astrales, qu’on retrouve toutefois chez le roi Albert II (né le 6 juin 1934), natif des Gémeaux et Ascendant lui aussi Capricorne, mais avec la Lune en Bélier !
Pour en revenir à la carte du ciel de Philippe, il faut ajouter que la Lune en Sagittaire, en rapport harmonieux notamment à Vénus, l’autre astre féminin, traduit également toute l’importance de son épouse, la future reine Mathilde, qui ne manquera de se révéler non seulement d’un grand soutien dans l’accomplissement de ses fonctions, mais qui sera aussi une personnalité aidant largement au rayonnement de ce nouveau couple royal. Le Sagittaire étant d’ailleurs le signe dévolu à l’étranger, on peut penser que, ensemble, ils contribueront pour beaucoup à la renommée et à l’appréciation de notre pays hors de nos frontières, favorisant notamment de nombreux développements en termes commerciaux.
Avant de terminer l’analyse de cette carte du ciel, on ne peut manquer de citer quelques autres positions saillantes du thème de Philippe, à commencer par celle de Saturne et de Jupiter, proches du Descendant, ainsi que celle de Pluton, proche du Fond du Ciel.
La position de Saturne renvoie là aussi à son ascendance puisque cette planète, qui gouverne le signe du Capricorne, est très importante chez le roi Baudouin et chez le roi Albert II. Dans ce cas, étant opposée à l’Ascendant, cela permet de comprendre la relative méfiance qu’a pu longtemps inspirer le prince Philippe, certains doutant même de sa capacité à assumer la fonction à laquelle il est destiné et à laquelle il a pourtant été formé dès son plus jeune âge. Saturne est en effet la planète des réticences et du retrait, mais aussi de la méfiance. Il n’empêche que cette même position laisse présager la possibilité pour notre prochain roi de laisser une trace aussi forte que durable de son règne.
Notons également que ce Saturne dans le secteur VII (des unions) traduit le fait que Philippe ait convolé relativement tard (à 40 ans), alors que les médias commençaient à s’impatienter, mais aussi que ce mariage soit particulièrement stable.
L’emplacement de Jupiter permet pour sa part de comprendre qu’on ait pu sous-estimer les capacités de Philippe à s’affirmer et à régner, mais il suggère aussi, conformément à ce qui a été indiqué plus haut, que, le temps aidant, il saura de plus en plus faire valoir son autorité et qu’il devrait même devenir un véritable garant moral pour la nation, peut-être davantage encore que ses deux prédécesseurs.
Cette dernière indication est d’ailleurs confirmée par la situation de Pluton, qui promet des ressources insoupçonnées chez le sujet, qui devrait ainsi se faire valoir et se faire apprécier grâce à des décisions et à des prises de position qu’on n’attendrait pas de lui, du moins tel qu’on l’a souvent perçu jusqu’à présent.
Nul doute en tout cas, à la lecture de cette carte du ciel, que Philippe marquera profondément l’histoire de notre royaume et que, quoi qu’il advienne des volontés séparatistes ou républicaines, il est désormais le dernier roi que nous connaîtrons puisque, en raison de l’abrogation de la loi salique sous le règne de son oncle, c’est sa fille aînée, la princesse Elisabeth (née le 25 octobre 2001), Soleil en Scorpion et Ascendant en Cancer (comme son père !), sans oublier sa Lune en Verseau (le signe de sa mère !), qui lui succèdera pour devenir ainsi la première femme accédant au trône de Belgique.

La future reine : Mathilde

Mathilde Marie Christine Ghislaine d’Udekem d’Acoz, issue de la noblesse belge (elle est la fille du comte Patrick d’Udekem d’Acoz et de la comtesse Anna Maria Komorowska), est née le 20 janvier 1973 à 10h47, à Uccle. Elle est donc Verseau et son Ascendant est dans le signe du Bélier.
On note d’emblée que l’Ascendant se place dans le même signe que le Soleil de son mari, ce qui est de très bon augure en termes de ce que l’on nomme la « synastrie », autrement dit la comparaison de cartes du ciel. Puisque, comme on l’a vu plus haut, le Bélier est gouverné par la planète Mars, il est d’autant plus intéressant de remarquer que cette planète se trouve dans son cas en Sagittaire, le signe de la Lune de Philippe ! Sachant que Mars est un astre masculin, qui renvoie au type d’homme vers lequel s’oriente préférentiellement une femme, tandis que la Lune est féminine et qu’elle traduit le type de femme vers lequel un homme a tendance à être attiré, on peut donc dire qu’il s’agit d’une union très bien assortie : on se souvient d’ailleurs de l’insistance du prince Philippe, au moment d’annoncer leurs fiançailles, sur le fait qu’il s’agissait d’un choix personnel, d’un amour partagé, et non d’une décision dictée par le protocole. N’oublions pas que, lors de son 30e anniversaire, quelque dix ans avant leur mariage donc, à la question de savoir quand il se marierait, le prince Philippe répondit qu’il ne fera « qu’un mariage d’amour » : promesse tenue et preuve que, sous sa réserve, ce Bélier ne manque pas de détermination !
Pour en revenir à Mathilde, le Verseau est un signe très indépendant, au même titre que le Bélier, ce qui constitue un élément important indiquant que le nouveau couple royal ne voudra pas s’en laisser imposer, tout en restant bien entendu dans le sillage de sa fonction : si, en effet, Philippe a un Ascendant Cancer, Mathilde présente trois positions planétaires en Capricorne (Vénus qui représente la vie affective, Jupiter qui symbolise la vie sociale et Mercure pour signifier l’intellect) ; or, Cancer et Capricorne sont deux signes qui ont tendance à s’inscrire dans les traditions, ne voulant pas renier leur passé.
On peut donc s’attendre à un « doux mélange » entre les règles imposées par leur fonction royale et la volonté d’aller de l’avant, quitte à donner un souffle nouveau à l’image de notre monarchie. Il faut dire aussi que tous deux sont encore assez jeunes, même si le roi Baudouin, en son temps, avait accédé au trône beaucoup plus tôt, au seuil de ses 21 ans.
En raison des positions planétaires en Capricorne, notre future reine est certainement capable de se contenir et elle assumera son nouveau titre avec beaucoup de dignité et de sens des responsabilités. Il n’empêche que sa carte du ciel révèle une prédominance des signes de feu et d’air. Or, l’élément feu est associé au pouvoir, tandis que l’air est en association avec la liberté : ne dit-on pas, en effet, « être libre comme l’air » ? En ce sens, sous une apparence parfois effacée (positions en Capricorne obligent), Mathilde ne manque pas de caractère et de capacité à faire valoir ses intentions et, grâce aux belles superpositions qui la relient à son conjoint, elle devrait se révéler un véritable pilier dans cette nouvelle ère de notre monarchie, parfois même un puissant moteur pour son époux, qui pourra toujours compter sur elle.
Parmi ce que l’on nomme les dominantes de ce thème, c’est-à-dire les planètes les plus en évidence, on trouve en particulier Vénus et Pluton. Vénus est l’astre culminant, laissant donc présager que la vie sentimentale la pousserait vers de hautes fonctions, ce qui est le cas, mais indiquant aussi qu’elle sera de plus en plus aimée et appréciée dans son rôle de reine. Quant à Pluton, dominant comme chez Philippe, on peut penser de sa position que l’actuelle princesse laissera une marque profonde, voire indélébile, dans notre histoire, cette planète conférant un magnétisme d’autant plus intense qu’elle est reliée harmonieusement au Soleil natal, qui représente le rayonnement personnel.
Reste enfin à souligner, last but not least, une position tout-à-fait remarquable dans cette carte du ciel : la Lune, astre féminin par excellence, se trouve en effet en Lion, le signe des rois et des reines ! Voilà qui, ajouté aux autres points saillants de son thème, laissait présager dès sa naissance non seulement une destinée vouée à l’élévation (passer de noblesse à la royauté : qui dit mieux ?), mais qui constitue une garantie quant au fait que Mathilde sera une reine qui ne manquera ni d’éclat ni de panache, sans doute la plus belle ambassadrice de notre pays, qu’on nous enviera jusqu’à l’autre bout de la planète : son Mars en Sagittaire et dans le secteur 9 (l’étranger dans les deux cas) est là pour le confirmer.

Voilà en tout cas qui devrait insuffler un nouvel élan à la fonction royale mais aussi à tout un pays, n’en déplaise aux diseurs de mauvaise aventure !


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois